Programme – Littérature, histoires, Histoire

Sorbonne Université

Amphithéâtre Guizot (Cour d’honneur –  niveau C)

Samedi 21 mai 2022, 9 h 00 – 12 h 30

 

9h Accueil des participant.es

 

La fiction comme fabrique de l’histoire
Modération : Marie Lecrosnier–Wittkowsky, Cassandre Martigny

 

  • 9h05-9h20 Maxime Berges (CELLF, Sorbonne Université)

« Nos œuvres ne portent en elles ni maturation ni silence. Ce sont des œuvres de révolte et de combat » : André Chamson et le paradoxe de l’écrivain engagé.

  • 9h20- 9h35 Sophie Marty (Laboratoire REMELICE, Université d’Orléans)

Enquête, fiction et hybridité générique : le traitement du marronnage dans Biografía de un cimarrón, de Miguel Barnet (1966), et Nègre marron, de Raphaël Confiant (2006).

  • 9h35-9h50 Lynda-Nawel Tebbani (Ecole du Breuil)

Quand la littérature algérienne fait l’Histoire de la nation : le roman comme miroir et prisme de la fiction politique.

9h50 -10h05 Questions

10h05-10h20 Pause

 

Littérature et Histoire : échanges et complémentarité
Modération : Emilie Gauthier, Lucas Kervegan, Cécile Meunier

 

  • 10h20- 10h35 Apolline Ponthieux (CELLF, Sorbonne Université)

Retrouver la sociétaire derrière le « monstre sacré »  : vérité historique et construction littéraire autour de la démission de Sarah Bernhardt.

  • 10h35-10h50 Marie Davidoux (Laboratoire CERILAC, Université Paris Cité)

 De la concentration et de la vaporisation de l’Histoire : la barricade de Juin 1848 dans les romans.

  • 10h50-11H05 Auriane Hernandez (Centre Roland Mousnier, Sorbonne Université)

Pour une compréhension de la conjugalité : la littérature comme source essentielle pour saisir les normes et les pratiques de la relation conjugale au XVIe siècle.

11h05-11H20 Questions

 

Quand la littérature réécrit l’Histoire

Modération : Apolline Ponthieux, Typhaine Sacchi

 

  • 11h20-11h35 Mina Apic (docteure de l’Université de Novi Sad)

Réécrire l’histoire, ou tenter de la préserver : la tentation du mal dans l’uchronie d’Eric-Emmanuel Schmitt.

  • 11h35-11h50 Emilie Gauthier (CELLF, Sorbonne Université)

Exorciser son histoire par l’autofiction dramatique : l’exemple de Claudel et son Partage de Midi (1905).

11h50-12h05 Questions



Citer ce billet
Équipe des doctorales (2022, 4 mai). Programme – Littérature, histoires, Histoire. Les Doctorales de l'ED III — Faculté des Lettres de Sorbonne Université. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nvfo

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search